Plaidoyer pour une gestion durable des déchets solides municipaux au Burkina Faso : l’étape Pouytenga

24-04-17 Désirée Kanyala 0 commentaire

Remise de T-Shirt par Monsieur Louis TAPSOBA, coordinateur national de l’Association Faso Enviroprotek (AFEP) à la fin de la journée

Après Réo le 28 février dernier, les membres de la plateforme Re-Sources ont donné rendez-vous aux autorités communales de Pouytenga, ce vendredi 7 avril, avec le même objectif : sensibiliser les élus locaux et les services techniques municipaux sur l’importance d’une bonne gestion des déchets au niveau communal. Rappelons que cette campagne s’inscrit dans le cadre du micro-projet « Information, formation, sensibilisation et plaidoyer », mis en place par l’association Faso Enviprotek (AFEP) et la Plateforme Re-Sources.

Retour sur le rendez-vous de Pouytenga…

La journée a débuté aux aux environs de 10h par la lecture du programme de la journée et le mot de bienvenu de Monsieur KABORE Pascal,  chargé de communication de la mairie de Pouytenga. Après lui,  Monsieur Louis TAPSOBA,  coordinateur national de l’Association Faso Enviroprotek (AFEP) a adressé ses remerciements à monsieur le Maire de la commune pour l’accueil de cet atelier, dont le but était d’interpeller les décideurs locaux à la prise en compte de la gestion des déchets ménagers dans les politiques locales et une meilleure appropriation de la loi 017-2014/AN, portant interdiction des sachets plastiques non biodégradables au Burkina Faso. Après avoir décrit la situation de la gestion des déchets plastiques au Burkina Faso (pas de sensibilisation des populations, pas de moyens, inexistence d’alternatives…), il a rajouté que cette journée devait contribuer  à une prise de conscience sur l’importance d’une bonne gestion des déchets pour aboutir à un changement de comportement. Enfin, il a remercié les PTF sans qui la journée n’aurait pas pu avoir lieu, à savoir l’Union Européenne, la LVIA et le CEAS Suisse.

Photo de famille à la fin de la journée

Après ce dernier, Monsieur KOSPORE Sidiki, 2ème adjoint au Maire  a souhaité, la bienvenue aux organisateurs en mooré, langue majoritairement parlée à Pouytenga, suivi du Secrétaire Général de la Mairie, Monsieur Issiaka GANEMTORE, qui a prononcé le discours de lancement de la journée, en rappelant que cette dernière est organisée à l’attention des élus locaux et du directeur des services techniques. Au nom du conseil municipal, il a remercié l’AFEP pour le choix de la commune de Pouytenga, qui est  membre de la plateforme Re-Sources depuis 2013.

Les acteurs présents ce jours étaient au nombre de 35  dont 14 représentants de la mairie de Pouytenga. En effet, on a pu constater une forte  mobilisation des acteurs de la gestion déchets de la commune et bien au-delà des frontières de la commune. En effet en plus des autorités et élus de la commune de Pouytenga, des travailleurs des services techniques, des associations de pré-collecte et collecte de la ville, des autorités sanitaires de la commune et de leaders d’opinions tel que le chef traditionnel de Pouytenga,  Une représentation de la ville de Kouritenga a été mandatée.

Au terme de la série de discours, Monsieur Louis TAPSOBA coordinateur national de l’AFEP a repris genèse de la création de l’AFEP, ainsi que les différents partenariats noués depuis sa création, notamment dans le cadre du réseau « action et climat »,  avec le Ministère de l’Environnement Economie Verte et Changement Climatique et plus récemment avec le réseau Re-Sources. Il a également présenté les actions phares de l’association comme ses interventions dans les écoles et lycées, les campagnes de sensibilisation et de collecte de déchets…

Après lui, M. Bernard Nonguierma Coordinateur environnement de la plateforme Re-Sources a pris le relais pour présenter de la Plateforme Re-Sources : le réseau, ses objectifs, ses activités et ses partenaires. Ces deux présentations se sont clôturées par la projection du film « Plus jamais ça ! » réalisé par l’AFEP pour les besoins de la campagne et la distribution de T-Shirt véhiculant le message phare de la campagne « Ensemble disons NON aux sachets plastiques non biodégradables au Burkina Faso».  

La journée a été marquée par 2 communications suivies d’une longue série de questions/réponses. La 1ère  a été présentée par Bernard NONGUIERMA et portait sur la gestion des déchets solides en général. La 2ème portait  sur le péril plastique et les enjeux sanitaires, économiques et environnementaux des sachets plastiques.

Au terme de la rencontre, une synthèse de la journée a été réalisée en présence de  Monsieur le Maire de Pouytenga. Les conclusions ont été tirées et des recommandations formulés. Les conseillers municipaux et le directeur des services techniques se sont formellement engagés  à agir dans le sens d’une meilleure prise en compte de la gestion des déchets dans les politiques locales.

Une photo de famille a clôturée la journée aux environs de 14h30

 



Publier un commentaire

Un projet réalisé avec le soutien financier de :