3ème session d’appel d’offre pour les fonds en cascade : les gagnants sont désormais connus

26-01-17 Désirée Kanyala 0 commentaire

Dans le cadre des fonds en cascade – mécanisme de financement par lequel, l’Union Européenne (UE) subventionne des organisations, lesquelles financent à leur tour de plus petites organisations ou des organisations de base (au moyen de sous-subventions) – la plateforme Re-Sources a procédé au lancement de son 2ème appel à projet en mars 2016. Cet appel à projet suit celui de septembre 2015 où, l’issu ne fut favorable pour aucun des projets reçus, car aucun ne répondaient aux critères administratifs et financiers imposés par ce mode de financement. C’est donc pour cela qu’une 3ème session a été lancée en  octobre 2016. 

Le 10 janvier 2017, à l’issue du temps accordé aux membres adhérents de la plateforme pour soumettre leur micro-projet , les membres du comité de décision pour l’attribution des fonds en cascade ont statué sur le choix des micro-projets à sélectionner. Composé de Mme Jocelyne DELARUE (Gevalor, France) M. Marco ALBAN (LVIA, Burkina) et M. Bernard NONGUIERMA (LVIA, Burkina), ce comité était présidé par Mme Jocelyne DELARUE, Directrice de l’association Gevalor, chef de file des membres du réseau Re-Sources.

Lors de cette 3ème session d’appel d’offre pour les fonds en cascade, 4 projets ont été reçus. Ils étaient riches et variés et allaient des thèmes les plus techniques comme le recyclage et la collecte jusqu’à des thèmes plus transversaux comme la sensibilisation des populations et se présentent comme suit:

  • La production d’éco-paniers pour remplacer les sachets plastiques au marcher en République Démocratique du Congo
  • La création d’un ciné mobile pour améliorer la participation à la pré collecte  des déchets , dans un quartier de Yaoundé, Cameroun
  • Le projet de pré-collecte / collecte dans la commune de Réo
  • La collecte des déchets ménagers intégrant la filière de recyclages, en République Démocratique du Congo

Au terme de l’analyse, 2 projets ont été retenu.  I Il s’agit du projet de production d’éco-paniers en fibre naturelle porté par le GEAPE en RDC et du projet de sensibilisation des populations vie une  unité mobile de cinéma au Cameroun. Contractuellement, les structures apportent au moins 25% du montant global qui ne devait pas excéder les 8 500 et ont reçu respectivement 6105 euros pour le GEAPE et 5995,42 euros pour TamTam Mobil. Le lancement de ces 2 projets a eu lieu le 25 janvier 2017 avec l’envoi d’une première tranche budgétaire, pour une durée de 5 et 6 mois. Les résultats de ces petits projets seront capitalisés par des documents qui seront fournis à tous les membres du réseau mais également disponibles gratuitement et en libre-service dans la base de données documentaires du site internet de la Plateforme Re-Sources : http://documents.plateforme-re-sources.org/



Publier un commentaire

Un projet réalisé avec le soutien financier de :