Burkina Faso : 4ème rencontre de concertation nationale des partenaires de la plateforme Re-Sources à la Mairie de Pouytenga

11-11-15 Désirée Kanyala 0 commentaire

Dans le cadre des réunions de concertation nationale, les membres burkinabè de la Plateforme Re-Sources se sont réunis le vendredi 6 novembre, à Pouytenga. Retour sur cette journée, auprès d’une collectivité territoriale avide d’améliorer la gestion de ses déchets.
Les femmes de l'association de pré-collecte "Wend Panga" de Pouytenga

Les femmes de l’association de pré-collecte “Wend Panga” de Pouytenga

Le vendredi 6 novembre 2015, de 9h30 et 12h30, le partenaire hôte « la  mairie de Pouytenga «  a reçu ses invités, membres de la Plateforme Re-Sources. Située à 140 km à l’Est de Ouagadougou, Pouytenga est une commune rurale qui, à l’instar de ses sœurs, n’échappe pas à la problématique de la prolifération des ordures ménagères. Consciente de la nécessité d’une gestion rationnelle de ses déchets, par le biais de techniques appropriées et de bon sens, la mairie s’est engagée aux côtés des autres membres de la plateforme Re-Sources, afin de partager son expérience mais aussi de s’inspirer de celle des autres .

Après le mot de bienvenue et les salutations d’usage, M. SANDWINI Ambasda, Directeur des Services Techniques de la commune et interlocuteur de la plateforme Re-Sources, en présence de M. Kaboré Valentin, responsable du service assainissement et des autres membres de la plateforme présents, a procédé au lancement des travaux de la journée. Au programme : visite de terrain et réflexion sur les actions conjointes de plaidoyer.

Les éboueurs de la commune de Pouytega

Les éboueurs de la commune de Pouytega

La visite de terrain s’est déroulée en 4 étapes, reprenant la chronologie de la vie d’un déchet. Elle a permis aux participants de découvrir l’expérience de l’association de pré-collecte « Wend Penga » de Pouytenga, seule association de pré-collecte de la commune, les éboueurs employés par la commune, M. Ousmane, un collecteur de plastiques durs et de métaux et enfin la décharge de Pouytenga. S’il y a une chose que ces 4 acteurs ont en commun, outre la mission d’assainissement de la ville et du besoin de vivre de cette activité, ce sont des moyens rudimentaires relevant plutôt du système « D ». Dès lors ce type de rencontre vient à point nommé, car c’est l’occasion d’échanger sur les bons procédés. Pour Pouytenga, la difficulté majeure étant l’inexistence d’un plan stratégique de gestion des déchets, les participants ont proposés un certain nombre de solutions. Notamment convaincre le conseil municipal de l’utilité d’élaborer ce plan stratégique de gestion des déchets, le financer plan en faisant porter le projet par l’une des organisation membre de Re-Sources dans le cadre des appels d’offre de la Plateforme, former et sensibiliser les élus et les personnes ressources de la commune.

Collecteur de plastiques durs et métaux à Pouytenga

Collecteur de plastiques durs et métaux à Pouytenga

De retour en salle, les participants ont abordé la question du deuxième appel à micro-projets qui sera lancé d’ici la fin mars 2016. Enfin, les partenaires présents ont pris l’engagement de s’investir davantage dans les actions de plaidoyer notamment en distribuant la note de cadrage sur l’interdiction des sachets plastiques élaborée par le réseau.

Enfin la date de la prochaine réunion a été fixée au vendredi 5 février 2016.

Décharge non conventionnelle à 5 km de Pouytenga

Décharge non conventionnelle à 5 km de Pouytenga



Publier un commentaire

Un projet réalisé avec le soutien financier de :