ILE MAURICE : l’universite nationale de l’ile maurice (UNIM ) ouvre ses portes afin de promouvoirune meilleure gestion des dechets

13-10-14 Désirée Kanyala 0 commentaire

Le jeudi 24 juillet 2014, la faculté d’ingénierie de l’université de Maurice a organisé une journée porte ouverte sur le thème “Sustainable   Waste Management”. Cette  activité avait pour objectif de promouvoir une meilleure gestion des déchets pour la préservation de l’environnement et le bien-être de la société.
compostage_Andains_ENPRO

Plateforme de compostage

1200 tonnes! C’est la quantité de déchets produits chaque jour par la société Mauricienne. Dans un tel contexte, une gestion efficace des déchets se révèle capitale pour ce petit coin de paradis situé au cœur de l’Océan Indien et caractérisé par un écosystème fragile.

Le Pr Romeela Mohee, vice-chancelière de l’université de Maurice, ne fait pas dans la langue de bois, elle déclare que la gestion durable des déchets est essentielle au développement de l’ile. « J’ai commencé à faire de la recherche sur le compostage à Maurice en 1990, notamment sur la transformation biologique des déchets organiques afin de leur donner une valeur ajoutée. Mes collaborateurs et moi avons développé des composteurs et, à ce jour, 2 000 outils de ce genre sont utilisés à Maurice, à Rodrigues et dans certains pays d’Afrique », a-t-elle dit, avant de rappeler que 80% des ordures collectées à Maurice sont d’origine organique. De ce fait, le compostage et la production de biogaz sont les moyens les plus appropriés pour leur traitement. Dans cette optique, l’université de Maurice travaille actuellement avec plusieurs collaborateurs afin de mettre en place des formations destinées à divers groupes communautaires, dans le but de renforcer l’intérêt pour des pratiques moins polluantes..

la sensibilisation un moyen efficace …

Geeta Somaroo, chargée de cours à l’université, estime, pour sa part, que la sensibilisation est un moyen efficace de toucher les Mauriciens quant à la gestion de leurs déchets. « Le tri à la source est la base même d’une bonne gestion des déchets et il est primordial de sensibiliser les citoyens à cette pratique. C’est pour cette raison que l’université de Maurice s’est engagée à offrir des formations théoriques et pratiques aux responsables et aux détenus de la prison de Petit-Verger, qui fabriquent eux-mêmes leur compost. Il est aussi important de rappeler que les déchets peuvent également être utilisés pour produire du biogaz qui est une alternative à l’usage du gaz généralement utilisé dans les ménages», précise-t-elle. Selon elle les agriculteurs sont conscients aujourd’hui de l’efficacité du compost dans l’agriculture.

Sources : Le Mauricien.com



Publier un commentaire

Un projet réalisé avec le soutien financier de :