Visite de l’atelier de Bocage

08-05-14 Désirée Kanyala 0 commentaire

Les Ateliers du Bocage Burkina est une représentation de l’organisation du même nom basée en France. Elle a été créée en 2010 dans le but d’agir sur les champs de la fracture numérique et du recyclage des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) en Afrique.

Le projet est financé par Orange France pour une durée de 5 ans. Afin d’assurer la pérennité du projet, les bénéfices engrangés servent à alimenter un compte ouvert en début de projet, argent qui servira de fond de roulement après 2015. Avec deux collecteurs à Ouagadougou et un collecteur à Bobo-Dioulasso, les activités de l’atelier consistent à récupérer et acheter de vieux ordinateurs et des téléphones usagés auprès de particuliers, de certains ministères, ambassades et autres institutions. Après démantèlement, les pièces ou les composants les plus polluants qui ne peuvent être traitées sur place sont ramenés en France via le port d’Abidjan, après conditionnement suivant certaines normes. Il ressort de cette visite que la plupart des déchets sont à valeur positive sauf les écouteurs et les batteries. Les circuits imprimés de téléphones sont les éléments  les plus rentables.  . La réglementation devrait concourir à améliorer cette situation et contraindre tout le monde à faire collecter les DEEE. La réglementation devrait concourir à améliorer cette situation et contraindre tout le monde à faire collecter les DEEE. améliorer cette situation et contraindre tout le monde à faire collecter les DEEE.



Publier un commentaire

Un projet réalisé avec le soutien financier de :