Burkina Faso : Les groupes thématiques de travail transversaux de la Plateforme Re-Sources se concertent à Ouagadougou

07-05-14 Désirée Kanyala 0 commentaire

Après Yaoundé en janvier 2014, c’est à Ouagadougou que les experts de la plateforme Re-Sources se sont donné rendez-vous, du 7 au 11 avril 2014 pour débattre autour du thème : « Gestion durable et valorisation des déchets solides dans les pays en développement ». Cet  atelier qui a connu la participation d’experts de la plateforme venus de la France, de l’Ile Maurice, d’Haïti, du Cameroun, du Togo a permis aux groupes de travail (GTT) : « Communication–Commercialisation, Éducation-Sensibilisation, Finance carbone, Prise en compte des Informels, Réduction des déchets, Financement de la gestion des déchets, Risques professionnels et sanitaires, Gestion territoriale et intégrée »  de réfléchir sur les voies et moyens d’amélioration des différentes productions prenant en compte toute la filière gestion des déchets.
De Gauche à droite M. Alain PEIGNE chargé de programmes environnement et changement climatique DUE et M. Felix ADEGNICA PDM a l’occasion de l’atelier de Ouagadougou

De gauche à droite M. Alain PEIGNE chargé de programmes environnement et changement climatique / D.U.E  et  M. Felix ADEGNICA / PDM, à  l’occasion de la cérémonie d’ouverture l’atelier de Ouagadougou

Les grandes articulations du rendez-vous ouagalais pourraient se résumer en une journée de partage d’expériences avec les autorités politiques ainsi que les acteurs Burkinabès de la gestion des déchets ponctuée par 8 communications données par des experts internes et externes de la plateforme Re-Sources (Ces communications seront très bientôt disponibles dans la bibliothèque du site),  à des visites terrain et  à une réunion du comité de pilotage.  Placé sous le haut parrainage de M. Salifou Ouédraogo, Ministre de l’environnement et du développement durable du Burkina Faso, la cérémonie d’ouverture qui a eu lieu au RAN HOTEL SOMKIETA  de Ouagadougou  a été ponctuée par trois interventions. Dans un premier temps, M. Marco ALBAN représentant national de la LVIA , a remercié l’ensemble des participants constitué d’institutions internationales dont la déléguation nationale de l’Union européenne, des membres des services techniques de l’Etat, des membres des communautés urbaines, des membres de la presse, des structures privées, d’ONG et associations plus d’autres acteurs du domaine, avant de faire un rappel de l’objectif de cet atelier. A sa suite Madame Léonie KABORE Coordinatrice générale du Centre Re-Sources a fait une présentation du projet avant que Monsieur Paul Sawadogo, Directeur Général de la Préservation de l’Environnement et du Développement Durable représentant du parrain ne réitère le soutien du ministère, et fasse part de l’engagement personnel du Ministre Ouedraogo dans la lutte contre le péril plastique. Passage incontournable  des ateliers Re-Sources, les sorties terrain qui ont pour objectifs de permettre aux experts du réseau de s’imprégner des réalités que vivent les acteurs de la gestion des déchets dans leur milieu de travail, ont permis  de découvrir :

  • L’établissement Sain-Yiri, bénéficiaires du projet : « stratégie de réduction des déchets de Ouagadougou..».
  • Le Centre de Traitement et de Valorisation des Déchets(CTVD) de Ouagadougou.
  • L’unité de production de Biogaz de M. Boureima Tapsoba  dans le village de Bassemyam située à 15 Km au sud de Ouagadougou.
  • Et de l’atelier de bocage dans l’arrondissement n°6 d’Ouagadougou. .

En somme  cet  atelier a été l’occasion  pour les groupes de travail présents de passer en revue les grandes lignes des activités, échanger sur les livrables et convenir d’une organisation afin de dynamiser leurs groupes respectifs. C’est par le bilan des activités de la semaine que l’atelier a refermé ses portes. Rendez-vous a été pris pour septembre prochains au Bénin.

Journée de partage avec  les acteurs Burkinabè de la gestion des déchets

Journée de partage avec les acteurs Burkinabè de la gestion des déchets



Publier un commentaire

Un projet réalisé avec le soutien financier de :