Yaoundé –Cameroun : Atelier Re-Sources «Visite des opérateurs de Pré collecte de la ville de Yaoundé»

24-02-14 Désirée Kanyala 0 commentaire

Immersion dans le quotidien des travailleurs du GIC Le Vert

Atelier Re-Sources_Visite du Gic Le Vert

Atelier Re-Sources_Visite du Gic Le Vert

Crée en 1999, le Groupe d’initiative commune d’action sociale  et environnementale au Cameroun (GIC Le Vert) a pour activité principale la pré-collecte des ordures ménagères dans la ville de Yaoundé. La structure emploie à plein temps 16 éboueurs qui effectuent le travail de pré-collecte en porte-à-porte et 4 commerciaux qui ont en charge la gestion de la clientèle. La pénétration d’un quartier commence  premièrement par l’identification des dépôts sauvages, suivie d’une sensibilisation, afin d’expliquer aux populations le bien-fondé d’une gestion rationnelle de leurs déchets. L’association utilise un système d’information géographique (SIG), lui permettant de cartographier la densité de population d’une zone par rapport à une autre.

Entretien avec Hervé ,Responsable d’un dépôt
Atelier Re-Sources_Hervé Responsable d'un dépôt du GIC Le Vert

Atelier Re-Sources_Hervé Responsable d’un dépôt du GIC Le Vert

« J’ai  commencé en tant qu’éboueur au sein de GIC Le Vert et grâce à ce travail j’ai pu financer mes études. Aujourd’hui je suis étudiant en maîtrise de psychologie. Parallèlement à mes études, je continue mon travail à GIC Le Vert en tant que responsable d’un point de dépôt ».

Confidences de Carine TITANG et Sidonie NGONOUMNA
Atelier Re-Sources_Visite du GIC Le Vert

Atelier Re-Sources_Visite du GIC Le Vert

Respectivement étudiante et titulaire d’un master, Carine TITANG et Sidonie  NGONOUMNA, exercent la profession de commerciales au sein de GIC le VERT.

« Notre travail consiste à fidéliser la clientèle, à prospecter de nouveau clients, à procéder au recouvrement des abonnements et  au suivi des éboueurs. La difficulté principale que nous rencontrons dans notre travail est liée au recouvrement des abonnements. Il arrive parfois que nous arrivions et que le portail des ménages soit fermé, ce qui ne nous permet pas toujours d’assurer les trois collectes hebdomadaires prévues, alors au moment du recouvrement les clients refusent de payer la totalité des frais d’abonnement ».

Equipe d’éboueurs
Atelier Re-Sources_éboueurs du GIC Le Vert

Atelier Re-Sources_éboueurs du GIC Le Vert

Dès 06h du matin, ces hommes en vert sont prêts à sillonner les ruelles accidentées de la capitale aux sept collines, avec comme seule arme leur porte-tout, décidés à mener cette lutte quotidienne contre la prolifération des ordures ménagères. En somme : ce sont 2000 à 3000 ménages couverts, soit 16000 tonnes de déchets ménagers collectés par an contre la modique somme de 1000 f CFA par ménage et par mois.

 



Publier un commentaire

Un projet réalisé avec le soutien financier de :