BUJUMBURA – BURUNDI : De la construction de routes pavées à la gestion des déchets

06-01-14 Désirée Kanyala 0 commentaire

Déchets organiques carbonisés en briquettes de combustion, utilisées comme charbon

écrit par :  Antoine Rerolle, Assistant junior au programme pavage

Source : www.btcctb.org/fr

« Jeter ses déchets ménagers dans les caniveaux et attendre l’évacuation par la pluie. Voici une pratique de certains habitants des trois communes de Cibitoke, Kamenge et Kinama à Bujumbura. Le problème est que ces déchets ménagers bouchent les caniveaux et empêchent l’écoulement des eaux de pluie qui débordent et détériorent rapidement les routes nouvellement pavées et les habitations. C’est pourquoi dès 2012, la gestion des déchets est devenue un volet essentiel vers la pérennisation des infrastructures.

Maximiser la valorisation des déchets par les centres de tri

85% de ces déchets sont organiques et peuvent faire l’objet d’une valorisation. Les déchets organiques sont carbonisés en briquettes de combustion, utilisées à la place du charbon (photo). Cette filière est donc prometteuse dans la lutte contre la déforestation qui sévit dans les campagnes burundaises.

Les déchets organiquespeuvent aussi être revalorisés par compostage, qui servira comme engrais pour le programme pavage ou qui sera revendu. Les centres de tris sont aussi des lieux où certains apprenants du programme pavage suivent des formations sur le tri des déchets. Un atelier de vannerie a été lancé au centre de tri de Kinama et permet d’apprendre la fabrication de paniers à partir de vétiver, plante antiérosive utilisée pour stabiliser les berges.

Un autre exemple de valorisation: les noyaux d’avocats et de mangues en quantité importante dans les déchets sont germés et plantés dans la pépinière du programme pavage.»

http://www.btcctb.org/fr/casestudy/construction-routes-pav%C3%A9es-gestion-d%C3%A9chets

 



Publier un commentaire

Un projet réalisé avec le soutien financier de :