OUAGADOUGOU – BURKINA FASO : Re-Sources poursuit son opérationnalisation avec l’arrivée de deux nouveaux agents

22-11-13 Désirée Kanyala 0 commentaire

 

Equipe de gestion du centre Re-Sources

Equipe de gestion du centre Re-Sources

Depuis le 15 novembre dernier, l’équipe d’animation du projet Re-Sources compte deux nouvelles collaboratrices. Il s’agit de Mlle Désirée KANYALA qui a en charge la coordination de l’animation et de la communication du réseau, et de  Mlle Alima ZAGRE, chargée de l’administration et des  finances du réseau.Mlle KANYALA est très sensible aux questions liées à l’environnement, désire apporter sa contribution au développement de son pays et à l’épanouissement de sa communauté. Elle a successivement été collaboratrice de presse, commerciale, administratrice de la plateforme info-pub-emploi.net, et récemment chargée de communication du Projet de Renforcement de la Gouvernance Politique  du PNUD.

Celle qui s’occupe désormais de la diffusion et de la  vulgarisation des activités du Centre Re-Sources est également active dans la société civile concernant notamment les questions liées à la pauvreté et à la protection de l’environnement. C’est pourquoi, et elle le dit elle-même « les résistances de tous ordres, intérêts économiques, pesanteurs socioculturelles, ignorance ne sauraient justifier une démission dans la lutte pour un développement durable dont la protection de l’environnement en  est la principale condition. »

Mlle ZAGRE toute aussi active dans la société civile est Fiscaliste – Comptable  de formation, elle est  titulaire d’une licence en comptabilité et d’un master en fiscalité.

Précédemment  secrétaire comptable,  puis conseillère d’entreprise, elle occupe, depuis cette date récente du 15 novembre 2013, le poste de Responsable Administratif et Financier (RAF) du Centre Re-Sources. Ses convictions sur le devoir de sauvegarder l’environnement sont claires et fermes « La nature est un élément capital dans la vie d’un être humain. Elle procure un mieux-être aux animaux  et aux  hommes. Une nature saine est un environnement agréable à vivre ainsi qu’à travailler il conviendrait donc de la protéger pour les générations à venir »

L’on peut donc affirmer que le Centre Re-Sources vient de faire un grand pas dans son processus d’opérationnalisation.

Pour Mémoire, depuis avril, une équipe œuvre pour la bonne marche des activités du Centre Re-Sources, Il s’agit de Mme Léonie KABORE, Coordinatrice Générale du projet, de M. Bernard NONGUIERMA, et de M. Mathieu BRUNEAU.

Sociologue de formation, Mme KABORE capitalise une forte expérience professionnelle pratique, renforcée par des formations qui ont contribué à développer ses compétences dans le domaine du développement local, de la gestion des ressources naturelles, du développement personnel.

Elle est motivée par l’accompagnement des actrices et acteurs du développement ainsi que ceux qui les appuis, dans l’acquisition des savoirs, savoirs- faire, faire-savoir et savoir être, indispensables à l’installation, la consolidation et la validation de leurs parcours professionnels et de métiers. Elle se positionne également dans l’appui des institutions de formation et organismes de développement, dans leurs stratégies de renforcement du leadership et de promotion de la professionnalisation. Madame KABORE est convaincue qu’il faut un changement de paradigmes de tous, vis-à-vis des déchets et de leur gestion. En effet, selon la Coordinatrice générale de Re-Sources, la problématique de la gestion des déchets est double et complexe : « une mauvaise évacuation pose des problèmes environnementaux et de santé publique; mais au même moment, les déchets constituent une source de matières premières et donc, peuvent engendrer des ressources économiques supplémentaires très importantes lorsqu’il y a une prise en charge efficiente de leur gestion ».

Pour ce qui la concerne,  « Re-Sources est un  projet novateur et pionnier dans son désir de capitaliser les initiatives ayant émergées, de créer une base de données solide, de fournir des informations pertinentes et surtout, de s’appuyer sur le plaidoyer. Ce qui  est très capitale pour faciliter l’élaboration de stratégies adaptées, et impliquer des actions bien appropriées pour un impact significatif ».

Ingénieur en Génie de l’environnement, M. NONGUIERMA œuvre  depuis plus  de quinze ans au service de la gestion durable de notre environnement. En homme avisé, pour ce qui concerne notamment les questions de gestion de déchets, pour lesquelles il présente un intérêt depuis 2006, il occupe la fonction de coordinateur Environnement du projet.

Bel exemple de solidarité Nord-sud, M. Mathieu BRUNEAU  quant à lui est Volontaire de Solidarité Internationale au sein du CEFREPADE (Centre Francophone de Recherche Partenariale sur l’Assainissement, les Déchets et l’Environnement) et maitre composteur. Il est par ailleurs cofondateur de l’association « les Compotiers à Lyon ». Jusque-là il assurait l’intérim du département communication. Pour lui  « Cette mission de volontariat est une très bonne opportunité de travailler dans le sens  de suscité un plus grand intérêt pour les problématiques environnementales, notamment dans les pays du sud, tout en découvrant d’autres cultures 



Publier un commentaire

Un projet réalisé avec le soutien financier de :