Concours inter-villes « Zéro sachet plastique dans ma ville » : la commune de Koudougou sacrée championne

06-02-18 Désirée Kanyala 0 commentaire

Dans le cadre de ses activités de plaidoyer, la concertation nationale de la plateforme Re-Sources au Burkina Faso, constituée de la LVIA, du CEAS Burkina et CEAS Suisse, de l’AFEP, de Autre Terre, de Burkinassara, de la mairie de Pouytenga, de l’AVPA, du GERSE,  a lancé en juin 2017 un concours dénommé inter-villes « Zéro sachet plastique dans ma ville ». Objectif du concours, contribuer à l’application de la loi 017-2014/AN relative à l’interdiction des emballages et sachets plastiques non biodégradables au Burkina Faso ». La cérémonie de remise de prix qui s’est tenue à Koudougou la commune lauréate, a rassemblé plus de 200 personnes.

Le vendredi 02 février 2018 est à marquer d’une pierre blanche dans les annales de la commune de Koudougou. En effet, c’est dans une salle de conférence pleine à craquer que la commune s’est vue décerner le prix de la meilleure initiative communale de lutte contre la prolifération des déchets plastiques, en accord avec la « loi 017-2014/AN» portant interdiction de la production, de l’importation, de la commercialisation et de la distribution des emballages et sachets plastiques non biodégradables au Burkina Faso. Pour l’occasion, les membres du conseil municipal, la brigade verte, les services déconcentrés, la coordination communale des femmes, et les populations ont tous répondu présents.  Au moins 234 invités ont pris d’assaut la grande salle de réunion de la Mairie. Placée sous le parrainage de Madame Rokiatou COMPAORE/KAFANDO, Directrice Générale de la préservation de l’environnement (DGPE), la cérémonie de remise de prix était un moment festif, ponctuée de discours officiels. Bernard NONGUIERMA, Coordinateur de la plateforme, a ouvert la série des allocutions par la présentation du contexte et des motivations qui ont conduit à l’organisation d’un tel concours. Il a ensuite poursuivi avec la présentation de la nouvelle Association Plateforme Re-Sources internationale, créée courant 2017 et dont l’objectif principal est la pérennisation des actions du projet, dont la clôture est prévue pour fin 2018. Les objectifs demeurent inchangés, même si l’arrivée massive de nouveaux membres est attendue. En effet, il n’était pas question, pour les responsables du projet, de laisser dans l’oubli le dur labeur, l’expertise et les connaissances produites par le projet, six ans durant. A sa suite, Madame la Directrice Générale de la Préservation de l’Environnement, a salué l’engagement ferme de la commune de Koudougou et de la Plateforme Re-Sources, partenaires privilégiés de la DGPE dans la lutte contre la prolifération des déchets plastiques, au regard de sa contribution inestimable à créer une saine émulation au niveau communal pour la lutte contre le péril plastique. Dans son discours, elle invite la commune lauréate à poursuivre ses efforts de gestion des déchets plastiques et de tout autre type de déchets municipaux. Après son intervention, les participants ont eu droit à une pause divertissante, savamment orchestrée par « le groupe comique ancien » à travers une pièce de théâtre illustrant les manquements aux règles d’hygiène et de propreté.

Après cet interlude à la fois instructif et hilarant, c’est sous les applaudissements nourris des participants, que le Maire a reçu les prix, constitués d’un chèque de cinq cent mille francs CFA, d’un trophée en bronze, d’une attestation, et d’un lot en équipement. Avec beaucoup d’émotions, le maire a exprimé sa joie d’avoir été distingué. Dans son discours de remerciement, il a rendu hommage à chacun des acteurs œuvrant pour la salubrité de la ville. En effet, pour lui ce prix n’est pas celui du conseil municipal ni encore moins du maire, mais celui des hommes et femmes qui ne ménagent aucun effort, jour après jour, pour offrir aux populations, un cadre de vie sain où il fait bon vivre. Il s’est réjoui non pas uniquement pour ce prix, mais surtout pour le lien privilégié, qui existe désormais entre la Plateforme Re-Sources et la Commune de Koudougou. Avant de clore son propos, il a rassuré que le prix sera réinjecté dans les actions d’assainissement de la ville.

C’est après un panel proposé par la DGPE, qui a duré 1h30 et qui a contribué à renforcer la sensibilisation sur la problématique des sachets plastiques non biodégradables au Burkina Faso, que la cérémonie qui a débuté aux environs de 10h, a été clôturée à 12h30 par un cocktail dinatoire.

 

De gauche à droite, M.Oumar OUEDRAOGO, partenaire de mise en œuvre de l'initiative lauréate, M. Maurice Moctar ZONGO, Maire de la commune de Koudougou, Mme.Rokiatou COMPAORE/KAFANDO, Directrice Générale de la préservation de l’environnement (DGPE) et M.Bernard NONGUIERMA, Coordinateur de la plateforme Re-Sources


Publier un commentaire

Un projet réalisé avec le soutien financier de :