Gestion durable des déchets solides municipaux en RDC : des membres du réseau international Re-Sources donnent de la voix

23-01-18 Désirée Kanyala 0 commentaire

A l’occasion de la Journée Mondiale du Climat,  le 08 décembre 2017, le Groupe d’Etude et d’Action pour la Protection de l’Environnement (GEAPE), le Réseau pour la Restauration de I ’Environnement au Congo (REC) et Volontariat Action Mobilité (VAM), tous trois membres du réseau international Re-Sources, ont adressé une note de plaidoyer au maire de la commune de Goma dans le Nord Kivu. Objectif du plaidoyer : proposer une approche multisectorielle et contextuelle de lutte contre le réchauffement climatique.

En effet, l’impact des déchets sur le changement climatique est important et est du même niveau que celui de l’aviation civile, c’est-à-dire environ 4 à 5%… Ce pourcentage s’élèvera à 15-20% d’ici les trente prochaines années si rien n’est fait. Cet impact provient du méthane, gaz généré par la fraction organique des ordures ménagères qui se décomposent en milieu anaérobie dans les décharges telles celles existant dans la plupart des pays en développement (Source : Gevalor ).

Si la mairie de Goma fait déjà de gros efforts pour la lutte contre le réchauffement climatique à travers des campagnes régulières de reboisement, pour ces trois acteurs, la lutte contre le réchauffement climatique doit être multisectorielle et contextuelle en tenant compte également de la gestion durable de déchets solides ménagers.

Pour une plus grande portée du message, des ampliations de la note de plaidoyer ont été faites aux personnes ressources de la région, qui ont eux aussi un rôle important à jouer dans cette lutte. Entre autres nous pouvons citer, Monsieur le Président de l’assemblée Provinciale du Nord-Kivu, Monsieur Le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu, Monsieur le Ministre Provinciale I ‘Environnement du Nord-Kivu, Monsieur le secrétaire Exécutif du Gouvernement Provinciale Nord-Kivu, Monsieur le Directeur Provincial de la DGDA du Nord-Kivu, Monsieur le Directeur Provincial de la DGM du Nord-Kivu, Monsieur le Coordonnateur Provincial de l’Environnement et Développement Durable du Nord-Kivu… Ainsi, au titre des propositions de changement, nos partenaires du Congo proposent ce qui suit : l’initiation d’une étude sur le plan de gestion des déchets solides ménagers, l’encouragement des initiatives de production d’emballages  écologiques.

Souhaitons-leur beaucoup de courage, puisse leur lutte trouver un écho favorable au prêt de ses autorités.



Publier un commentaire

Un projet réalisé avec le soutien financier de :